Le Triangle de Weimar, La route des Hugenots vers l'Europe unie

Une jeune étudiante de l?Université de Szczecin fait des recherches sur la langue française et ses racines linguistiques communes avec l?allemand et le polonais. Elle découvre alors une partie de l?histoire européenne et cherche à comprendre son évolution et si les industries ou entreprises qu?elle voit se développer dans sa ville, peuvent être le résultat d?une influence ancienne des Huguenots, qui pourraient être les bâtisseurs du Triangle de Weimar. Elle décide de raconter aux jeunes lycées, avec lesquels elle travaille pour sa recherche, tout ce qu?elle a découvert et qui peut aider à mieux se comprendre, à mieux se connaître, à mieux s'aimer dans les trois pays, qui vivent encore de vieux clichés.

L'idée est donc de réaliser ce court métrage sur plusieurs périodes en partant des Cévennes, terre d'accueil et de résistance des Huguenots et autres Camisards et de suivre leur remontée vers le Nord et l'Est de l'Europe., Metz, Weimar, Berlin, Szczecin.

A travers leur remontée, ils rencontrent divers habitants qui leur racontent des légendes (parallèle Perrault et Grimm), ils découvrent l'introduction de nouvelles cultures légumières, inventions, développement de techniques médicales ou pharmaceutiques. A travers les âges, ils assistent aux transformations frontalières avec leurs conséquences plus ou moins avantageuses. Au XXème siècle, ils assistent à la chute du Mur de Berlin et à la création du Triangle de Weimar. Ainsi, rencontrant un homme politique important, dont la famille est d'origine Huguenote, L. de Maizières, ils décident de prouver que les bouleversements à l'Est peuvent entraîner une meilleure compréhension entre les peuples et viser à une paix durable en Europe.

Les élèves et étudiants acteurs pourront adjoindre à leur court métrage, des reportages, des interviews de personnalités et historiens connaissant particulièrement les Huguenots, les légendes des Frères Grimm, les techniques nouvelles de l'époque ou les cultures introduites par ces mêmes protestants chassés de France. La découverte du monde industriel (visites d'entreprises en lien avec la France), les achats faits chez des distributeurs français installés à Szczecin et en Pologne permettront également cette mise en évidence de notre Europe ouverte du XXI ème siècle.

Outre le fait que cette réalisation permettrait une meilleure connaissance de leurs voisins aux trois pays concernés, elle permettrait à des jeunes de devenir acteurs de leur propre recherche et de réaliser souvent un rêve d'enfant.
Ce court métrage pourrait faire l'objet de projections lors de conférences, mais serait un outil idéal pour les établissements scolaires lors de travaux ou de cours sur les religions et les conséquences de persécutions anciennes ou actuelles, sur l'histoire et la culture Européennes, sur les langues et leurs racines, sur les migrations de populations et enfin sur l'historique et l'économie des pays du Triangle de Weimar.

Les travaux déjà réalisés, comme les sondages et des photos à Berlin, ont donné l?idée de ce scénario et seront les éléments de base du film.

Ce projet sera un travail de création, d?imagination et de réalisation qui se devra d?être un facteur de cohésion de groupes par le partage des taches et non de division.

Enfin, un tel projet serait l'aboutissement honorifique d'un travail de jeunes européens pour de jeunes européens, qui aspirent à mieux se connaître pour mieux se comprendre, dans un monde où les hommes politiques leur laissent parfois peu de place ou ne les écoutent pas assez.